Tout a commencé avec un joli tissu prune (Au bonheur des petites mains) et une envie de ne pas 'encore' coudre une robe. J'ai donc compulsé mes livres japonais, les JCA et j'ai opté pour la tunique 26 du Livre 5.

Jusque là, me direz-vous rien de bien extraordinaire, sauf qu'à partir de ce moment là, tout s'est gâté, à cause de ces (...) de détails :

lagal_re

Je suis passée par tous les états : agacement, énervement total, découragement, obsession (que 'Celui dont on ne doit pas prononcer le nom' a eu du mal à comprendre, je dois dire !)... pour finir par comprendre qu'après tout, j'avais peut-être fixé la barre un peu trop haut, que je n'étais que débutante en couture - c'est bien l'intitulé de mon cours à l'Université Populaire, non ?

Après plusieurs heures de réflexion (alors que j'avais plein d'autres trucs à faire) et de bataille avec mon ami 'le découd-vite', j'ai pris une grande décision : NE PAS SUIVRE CE LIVRE et CES SCHEMAS INCOMPREHENSIBLES (dites que vous êtes d'accord avec moi !!).

A ma façon, çà donne çà et j'avoue que quand on ne regarde pas dans les moindres détails, je suis quand même contente du résultat (désolée mais là, j'ai vraiment besoin d'un peu d'auto-satisfaction) :

Blog_1

Comme j'aime la difficulté apparemment, j'ai aussi resserré le bas de la tunique et rajouté une bande dans le même tissu que le bas des manches (çà aussi çà m'a pris des heures pour que çà tombe juste sur les fesses !)

prunette

Je vous annonce maintenant très officiellement que maintenant, je range ma MAC pour quelques jours, le temps de prendre un grand bol d'air pur et frais !

Bonnes vacances aux chanceuses !